Articles dans Vidéos
Pain-Noir, d'une beauté inouïe

Avec deux poignées d'autres, Pain-Noir (François-Régis Croisier à l'état-civil) a enregistré cette chanson, La Retenue, pendant l'été 2014. Elles ont d'abord vécu sur le vinyle noir. Puis, le label Tomboy lab (Sony) a repéré l'Auvergnat et permis la sortie moins confidentielle d'un album somptueux, augmenté de trois inédits.

J'en ai lu qui pensent à Sufjan Stevens et à Yves Simon en l'écoutant (Les Inrocks), d'autres qui y entendent Françoise Hardy (Rock'n'Folk) ! A moi : l'effet qu'il me fait est le même que celui qui me saisit pendant l'hiver 2004 et longtemps après avec Bonnie 'Prince' Billy et "the letting go". C'est dire.

 

L'été 1939 à New York

Journaliste au Figaro, Athénaïs Keller raconte l’histoire de cette vidéo où l’on découvre New York pendant l’été 1939 filmée par un touriste français, Jean Vivier, avec une pellicule couleur kodachrome 16 mm. Le film moisissait dans sa boîte quand des mains expertes de la maison italienne Romano-Archives s’en sont emparé pour lui redonner vie sur la toile.
Le document est exceptionnel où l’on voit les dames porter robes à fleurs et beaux chapeaux, fumer au bar ; les enfants jouer presque nu dans les fontaines ; les hommes vaquer à leurs occupations, insouciants pendant ce dernier été de paix, alors que le monde court à la catastrophe.

 

Une manière de chauffer le Brompton

Juin approche et avec L'Anjou Vélo Vintage. Avec une bonne nouvelle aujourd'hui : le Brompton est le bienvenu sur les routes du Saumurois. Ouf ! Car je me voyais mal réitérer la rando d'une cinquantaine de kilomètres sur un vieux clou du style de celui que j'avais enfourché l'an dernier : un antique Poulidor, cette bécane de supermarché indigne du coureur qu'il fut.
Mais revenons au Brompton… Cherchant quelle tenue envisager pour s'accorder au mieux avec ma monture, j'ai trouvé cette vidéo qui constitue à la fois un programme d'entraînement et une possibilité d'accoutrement. Si toutefois le temps n'est pas meilleur le 22 juin !

Bashung, sous les jupes des filles

Voilà qui me rappelle que j'ai moi aussi donné, sur les miroirs du "Monumenta" de Buren.

"Sommes nous", un sommet de l'album "Fantaisie Militaire".
Et un clip dont je n'avais aucun souvenir mais qui mérite d'être vu ou revu pour son interprétation, cinq ans après Alain Souchon, de la coquinerie "voir sous les jupes des filles".

Appréciez le travail : 30 000 photos prises au Canon EOS 5D Mark III. Vu comme ça, ça donne envie de s’envoler pour @Chicago